Pèlerinage à Vic.

arenes-de-vic-fezensac 2Il est un lieu où l’aficionado al Toro Bravo aime a se rendre une fois l’an pour le  week-end de Pentecôte, tel un pèlerin cheminant en quête de rédemption. Un petit village du Gers où il fait bon vivre et qui devient l’espace de trois jours le  sanctuaire d’une Tauromachie d’humilité et de respect. Bien loin du Star-system et des Feria aux cartels stéréotypés, Vic fezensac est depuis des décennies un modèle exemplaire d’hommage à une lidia intègre. Contre vents et marées et totalement à contre courant de nos jours, les Vicois revendiquent sans complexe cet amour sans limite du Toro Bravo.
Exit le pseudo aficionado ‘M’as tu vu’ (on en connait tous au moins un!), adepte des ferias people, qui exhibe son puro en promenant fièrement dans le callejon et cherchant du regard l’objectif des photographes! A Vic aucun espoir, les privilégiés d’en bas sont confinés à l’abri du regard dans d’étroites alvéoles. Et puis le peuple gersois  vénère le tercio de vara plus que la faena de cent passes aux relents souvent vulgaires. Que viendrait donc faire cet aficionado fanfaron dans ce lieu où l’on célèbre la bravoure…? Contre vents et marées disais-je, le Club taurin vicois a bâti au fil du temps un socle de rigueur taurine inébranlable. Imperméables aux chants des sirènes d’une tauromachie commerciale et taquillera, les socios du club arpentent inlassablement dès Septembre venu, le Campo d’Espagne afin de  dénicher les Tío aptes à combattre avec bravoure.  Une véritable équipe de passionnés au service d’aficionados exigeants. Il y a Marcel, le ‘Papa’, qui annonce sa retraite depuis des années, mais dont personne n’y croit vraiment! Il est la colonne vertébrale de cette merveilleuse aventure  et un Mentor indiscutable. Sa sagesse, parfois politique, n’a d’égal que sa compétence. Christophe, le ‘petit jeune’ qui monte!  Il égrène castes et encastes avec  connaissance et passion. Un homme de Campo à l’oeil avisé. Il y a Dédé, le président, qui n’hésite pas lors de la présentation des cartels à citer les noms des Toreros refusant de toréer à Vic! Et puis il y a ceux , plus anonymes, qui oeuvrent avec passion au service de la Cause! 12034256_1143271515701729_3495062033529883510_o 2Yann fait parti de ceux-là. Un solide gaillard aux allures un peu bourrues mais à la passion débordante. Il faut le voir tenir avec fierté et fermeté le palo qui frappera la devise sur l’échine de la bête. Une équipe de passionnés au service d’une tauromachie trop souvent controversée et bassement citée comme intégriste. Mais peu importe ce qu’en disent les ignorants! Une fois de plus comme chaque samedi de Pentecôte, ils seront des milliers de fidèles à converger de toutes les régions de France et d’Espagne pour rendre hommage à celui sans qui la Corrida aurait depuis bien longtemps disparue, le Toro Bravo!  En route pour un nouveau pèlerinage! —Michel Bouisseren

 

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s