Quand ‘Extraordinaire’ ne veut plus rien dire…

damaso2En cette fin Juillet, les affiches  aux cartels retentissants fleurissent comme des champs de coquelicots.Chaque jour dès 18h,dans les arènes de France et d’Espagne les clarines résonnent  pour célébrer la grand messe de la Fiesta Brava. C’est la pleine saison tauromachique et l’aficionado ne sait plus où donner de la tête tant les spectacles sont légions. On ressort les slogans chocs et pompeux pour s’attirer Lire la suite « Quand ‘Extraordinaire’ ne veut plus rien dire… »

Hommage à une grande Dame!

IMG_2090Très bel hommage à la grande Dame du Mundillo Dolores Aguirre,partie trop tôt le 12 Avril 2013. La fille du célèbre Atanasio Fernandez, a marqué de son empreinte plus de 30 ans de l’élevage du Toro Bravo!  Un livre superbe du basque Eneko Andueza Lorenzo aux éditions Atlantica qui retrace les grands moments de ce fer mythique si cher aux aficionados au Toro Toro. Lire la suite « Hommage à une grande Dame! »

Un art et quel Art…

burladero« Les passions sont les seuls orateurs qui persuadent toujours ! » La Rochefoucauld

Il est des instants, peut être des âges, dans une vie où l’on a envie de poser par des écrits ce qui nous semble marquer notre existence. Chaque homme, sans vraiment le décider par avance, a soudain besoin d’exprimer et d’analyser les faits marquants qui ont jalonné le chemin de sa vie. La sagesse des cinquante ans, si sagesse il y a, fait ressortir les maux, les joies et les passions du demi siècle écoulé. A cet instant de la vie, avons nous peur de les laisser enfoui et de les perdre à tout jamais, Lire la suite « Un art et quel Art… »

Castella, le triomphe de la maturité.

CastellaCe Mercredi 27 Mai, Las Ventas (Madrid) affichait le ‘no hay billetes’. Un de plus pour cette San Isidro qui ne connaît pas la crise. A 19h sous une chaleur écrasante les clarines résonnaientpour accueillir les trois Maestros du jour. Morante de la Puebla, El Juli et Sébastien Castella devant les Toros d’Alcurrucen. Pourtant malgré cette affiche de Figuras, on s’ennuie copieusement dans les gradins. Installé au cœur du Tendido7, j’attends avec impatience que le soleil disparaisse derrière le toit des arènes en sirotant une cerveza tout en discutant avec mon voisin. Lire la suite « Castella, le triomphe de la maturité. »