On touche le fond!

10984159_946335088733036_1300574209566022419_n

Un cirque! Une pantalonnade! Un véritable coup porté a la Fiesta Brava ! Que dire au lendemain de ce spectacle désolant et pathétique? Entre un lot de boeufs du Cantal, indignes de fouler le sable d’un ruedo, un Ponce qui se sert d’une technique irréprochable pour ne pas toréer et un Manzanarès qui prie plus qu’il ne torée, el Soro est presque apparu comme un héros des temps ‘anciens’! Et dire que ce matin une partie de l’aficion se réjouit de ce ‘vent de fraicheur’!!! Comment peut-on parler de vent de fraicheur devant ce valeureux torero des années 80 qui traine sa jambe et son sur poids comme la misère de sa vie. Pathétique soirée qui enfonce un peu plus l’aficion dans une vulgarité décadente! Pendant que l’on laisse ‘crever’ des encastes oubliés, pendant que l’on laisse sur la touche des toreros de verdad, le grand cirque du mundillo déverse aux incultes ses facéties grotesques! El Soro en est la victime, pas le héros! Après avoir soigné ses vertèbres de vieux guerrier, il retrouvera cette vie de bohème qui est la sienne depuis trente ans! Hier soir le ‘vent de fraicheur’ sentait la tristesse d’une époque…

Michel Bouisseren

 

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s