L’esthétisme tue l’art…

1230032_10151638031312950_21816102_n

La tauromachie est un art! Un art majeur diront certains! Oui, une forme de dépassement absolu de l’homme sur l’espace. Un instant insaisissable empreint d’une émotion unique mais impalpable où le torero assoit sa suprématie et arrête le temps! Impossible cependant d’accrocher la scène dans son salon, de visionner quelques images que ce soit. Il faut le vivre, le palper, le sentir au plus profond de son âme et le garder jalousement en une mémoire éternelle.Mais cet art serait il entrain de perdre sa profondeur? Serait il peu à peu galvaudé, presque banalisé par une forme de beauté tout juste superficielle? Certains tenteront de nous faire croire que quelques hurluberlus dégénérés déambulants avec pancartes et insultes mettent en péril cet art. Ils en font presque un fond de commerce en se plaçant comme super héros combattant les antis! Ce n’est pas avec ce genre de combat que l’on élèvera le débat. Le mal est ailleurs. Il est sociétal. Cette beauté, tout au plus plastique, que l’on cultive avec frénésie pour se rassurer quand rien ne va. Il est là le danger qui met à mal l’art que nous chérissons. Une beauté artificielle, un esthétisme commercial  sans profondeur aucune. Elle envahit notre quotidien. Elle monopolise la télé, la presse et donne à la littérature des airs de décadence…

Nabila a remplacé Bernard Pivot! La télé réalité a tué Bouillon de culture. Nabila est belle, Pivot un artiste… Que dire alors de cette tauromachie uniquement basé sur une forme d’esthétisme? Quel sentiment face à ce toreo de salon presque parfait mais si souvent grotesque? La beauté a fabriqué le toro parfait. Celui qui embestit à souhait encore et encore et pour toujours. Les écoles ont modelé un torero de fête foraine pour rassurer un public inculte! Oublié le toreo de verdad, le temple, tout ce qui donnait un sens véritable à cet art. Une beauté de complaisance, un esthétisme de paraitre. Voilà ce qui est entrain de tuer l’art… le véritable.

Michel Bouisseren

4 commentaires sur “L’esthétisme tue l’art…

  1. Cher Monsieur,
    Pour ma part, mon aficíon ne remonte pas aux années 90. Voilà 48 ans que je suis rentré dans des arènes pour ne jamais les quitter. La corrida est la passion d’une vie et permettez moi d’émettre beaucoup de réserves quant au bien fondé de quelques organisations de défense de la fiesta brava aux allures syndicalistes! Prélever de l’argent aux Impresas relève d’une forme de dicktat. Je comprends mieux pourquoi certains organisateurs ont quitté l’union des villes taurines! Une forme de racket financier afin de se payer voyages et repas entre amis bien pensants…
    La loi protège l’aficionado et le spectacle taurin, et dans ce pays politiquement divisé, il est une chance d’avoir des défenseurs de la corrida dans chaque parti politique. La chasse, la pêche et la corrida font partie intégrante de notre culture et ce ne sont pas quelques dégénérés aux idées proches de mouvements d’extrême gauche et anarchiste qui vont changer l’histoire. Ce sont les même qui viennent casser du CRS à Nantes où dans le Tarn que l’on retrouve aux abords des arènes!
    Alors permettez moi d’être beaucoup plus attaché à la défense du véritable toro bravo et du toreo de verdad, qu’aux agissements nauséabonds de ces chevelus en manque de sensations.
    Mais je vous l’accorde cela ne peut concerner une aficion néophyte…
    Cordialement
    Michel Bouisseren

    J'aime

  2. Pour ma part je souscris à ce texte m’étant en avant que notre probléme est sociétal puisqu’aucun domaine culturel n’est épargné. Une société de plus en plus indivisualisée par le régne de la finance (l’argent roi) n’épargne personne. « Une beauté artificielle, un esthétisme commercial sans profondeur aucune » en sont bien les produits.
    Si il n’y avait que « quelques hurluberlus dégénérés déambulants avec pancartes et insultes » , il n’y aurait aucun risque à mettre notre passion (notre art) en péril. Ces gens sont la face visible souvent médiatisée d’un lobbyng actif et agissant auprès des instances dites représentatives (municipalités, régions, parlements nationaux et pour ce qui nous concerne européen).
    Ceux d’entre nous qui combattent ces animalistes ne pensent pas être de super héros et cela ne gêne nullement l’élévation du débat… ni le combat que l’Aficion doit mener en interne pour « le toreo de verdad, le temple, tout ce qui donnait un sens véritable à cet art ».

    J'aime

      1. Il semble que votre position découle d’une analyse des faits et actes des liberticides figée aux années 90 (cette courte remarque ne mettant nullement en doute votre aficion). Heureusement l’UVTF, l’ONCT, la FSTF et la grande majorité des sites taurins ont pris la mesure du danger et du combat à mener.

        • Il ressort du 96eme Congrès de l’UVTF un  » PLAN TRIENNAL de DEFENSE de la CORRIDA :
          Le danger étant à nos portes (pour 2015 sont annoncées l’intensification des manifestations, des attaques administratives généralisées…) il y a lieu de se mettre en ordre de bataille pour DEFENDRE – PROMOUVOIR – TRANSMETTRE.
          L’AG a validé :
          la convention de coopération à passer avec l’Observatoire National des Cultures Taurines qui devient le maître d’œuvre chargé de l’exécution du plan de sauvegarde,
          le plan de financement est prévu en 3 tiers : 1% prélevé sur le cachet des toreros, 1% sur la facture d’achat des toros, 1% sur la recette des entrées (comme sur le sable le troisième tiers va prendre le dessus !!!),
          la mise en place d’un comité de pilotage composé du Président et de 3 membres de l’UVTF, 2 représentants de l’ONCT (qui siège pour le compte de ses membres dont la FSTF) et 2 représentants des organisateurs (1 Sud-Est, 1 Sud-Ouest).
          L’UVTF collectera les sommes correspondantes et payera les dépenses engagées pour la réalisation du plan selon un dispositif sécurisé aux plans administratif et fiscal. Le plan doit être exécuté sur les exercices 2015, 2016 et 2017, les cotisations exceptionnelles suivent elles aussi une programmation triennale (2014 – 2016).
          Toutes les propositions n’ont suscité que peu de questions et ont été adoptées à l’unanimité.
          A noter qu’aucune information précise n’a été donnée quant au calendrier ou relative aux actions envisagées que l’on ne sache déjà (lobbying an niveau national et européen, passeport arènes, campagne de communication, rapprochements avec l’agro-alimentaire…).
          Carlos Nuñez est intervenu pour évoquer les préoccupations qui sont communes avec l’Espagne et l’Amérique du Sud, exprimer sa solidarité, souligner la nécessité de travailler ensemble et proposer de mettre le secrétariat madrilène de « la Union » à disposition.
          Le travail effectué par François Guillaume (UVTF) et André Viard (ONCT) est salué par de longs applaudissements. « 
        • De plus la FSTF précise dans un courrier à l’UVTF :
          « Les actions anti-corrida qui se multiplient et s’orientent de plus en plus vers les élus (français et européens) : Nous saluons la volonté de l’UVTF de se donner les moyens d’agir le plus efficacement possible dans ce domaine et souhaitons que son association avec l’ONCT permette la réussite des différents projets.
          La FSTF est avec vous et elle fera le maximum, avec ses moyens, pour défendre notre corrida, notre culture.
          Suggestion : Les arrêtés municipaux qui limitent les manifestations à une certaine distance des arènes devraient surtout, lorsque cela est possible, préciser les rues empruntées par le public pour se rendre aux arènes (afin d’éviter au maximum les confrontations). N’est-il pas possible également de ne pas autoriser la manifestation aux horaires d’entrée et de sortie du public ? Un spectacle légal et une manifestation contradictoire au même endroit et à la même heure ! Dans d’autres situations plus « sensibles » la question ne se poserait même pas ! « 

        http://www.torofstf.com/content/notre-compte-rendu-de-lag-de-luvtf-2015-et-nos-r%C3%A9clamations

        Cordialement taurin.

        J'aime

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s