Paquiri, 30 ans déja!

Il y a 30 ans aujourd’hui, un des derniers torero romantique disparaissait à Pozoblanco.
Le toro Avispado lui infligeait un coup de corne fatal.
Pour avoir eu la chance de voir toréer Paquirri, je garde le souvenir de ce poignet si doux qui embarquait le toro dans d’interminables redondos templés avec la quiétude et le classicisme des grands!
Merci Maestro pour l’émotion que vous avez si souvent transmise par votre toreo…!
2009-09-25_IMG_2009-09-25_22-20-21_sv074cu001

Donnez votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s